Psychogénéalogie

Psychogénéalogie : se libérer des blocages hérités

La psychogénéalogie est une discipline récente (1988 – pour le grand public) mise au point par Anne Ancelin Schützenberger.

« Connais-toi toi-même »

la phrase de Socrate inscrite devant le Temple de Delphes, formule le programme d’une vie. Mais comment savoir qui je suis ?

Dans cette quête de soi, on observe le phénomène de transmission, qui fait écho à la notion de karma en Orient. On observe des transmissions inconscientes qui révèlent des souffrances et traumatismes du passé.

La psychogénéalogie révélatrice des souffrances transgénérationnelles

Se répètent, alors, comme involontairement d’une génération à l’autre, tels :

    • Un deuil non fait
    • un traumatisme non exprimé
    • un secret non révélé
    • d’autres phénomènes «cachés»  
    • les loyautés invisibles
    • les syndromes anniversaires
    • le poids du nom ou d’un lieu de vie

Il devient alors nécessaire de se libérer de ce poids appartenant au passé.  C’est l’objet de la psychogénéalogie.

Quand envisager la psychogénéalogie?

    • Avoir l’impression d’être dans une impasse, d’être bloqué par un mur invisible.
    • Cumuler les échecs, qu’on les comprenne ou non.
    • Se sentir menacer, d’une manière ou d’une autre.
    • Avoir peur de répéter les schémas parentaux ou grands-parentaux.
    • Souffrir d’une addiction.
    • Ne pas parvenir à avoir d’enfant.
    • Souffrir d’une maladie chronique.
    • Rencontrer des difficultés familiales.
    • Eprouver des angoisses ou des phobies incompréhensibles.
    • Ne pas reconnaître certains de ses propres comportements.
    • Rencontrer des problèmes affectifs, dans le couple et avec ses propres enfants.
    • Avoir l’impression qu’il existe un secret de famille.

La consultation en pratique

Le point de depart d’une analyse transgénérationnelle sera la clarification de votre objectif et l’identification de vos ancêtres (sur base d’un arbre généalogique, de documents et de vos souvenirs).

Ensuite, établissement du géno-sociogramme (forme d’arbre générationnel) pour découvrir et visualiser les origines « traumatiques » et l’héritage.

Sur base des découvertes, la phase suivante est de se libérer des heritages transgénérationnels problématiques (syndromes, mythes familiaux, secrets, les lieux, les dates…)  sur base de multiples techniques.

La liberation du passé est un processus, et plusieurs seances sont nécessaires pour mettre en lumière.  Mais vous êtes seul maître de ce processus, il n’y a pas d’engagement pour X séances ni sur une notion de délai. Ce processus de liberation se fera a votre rythme.

La durée normale d’une séance de consultation est 1h. 

Prix : 50 euros / 1h

Je vous reçois en mon cabinet (ici) ou en video-conférence. Prise de rendez-vous au 0468/076916 ou info@be-change.be